batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-16

Vicky

Client : Famille de 4 personnes
Lieu : Paris 18°
Superficie : 90 m2
Coût : 80 000 €
Phase : Livré en Mars 2015
Photographe : Roberta Donatini

batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-01
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-10
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-09

L’appartement s’ouvre sur une véritable entrée, lumineuse et confortable, remplaçant un long couloir sombre et irrégulier. Cette partie de l’appartement, anciennement di- visée en une salle de bain et une cuisine trop exiguë, est aujourd’hui décloisonnée pour laisser place à un espace traversant.

L’installation de panneaux vitrés coulis- sants-pliants en chêne, permet de fermer ou agrandir la surface de la cuisine pour jouer avec l’espace de l’entrée et le passage vers le séjour, facilitant ainsi la communi- cation entre ces pièces.

Un grand miroir a été conservé afin de créer des jeux de perspective entre les pièces de vie.

batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-12
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-15
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-14
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-13
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-08batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-06
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-07

L’une des chambres d’enfant a été l’occasion de concevoir un meuble sur mesure, comprenant une grande penderie, un lit surélevé au-dessus d’un placard et un bureau-bibliothèque.

Inspiré des maisons de poupée, cet ensem- ble en médium peint, fonctionnel et d’un seul tenant, concentre les besoins d’une chambre pour enfant : dormir, ranger et travailler, sur une surface réduite, afin de laisser la plus grande place possible à l’aire de jeu.

La teinte des murs et du mobilier rose pâle, à la fois chaleureux et doux, donne de l’éclat et de la gaité à cette pièce.

batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-05batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-02
batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-04batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-17batiik-architecture-interieur-renovation-batignolles-paris-montreuil-appartement-03

La plus grande chambre est pensée com- me une véritable « suite parentale », malgré une surface relativement restreinte (14,5m2). Elle bénéficie de sa propre salle d’eau, d’un petit espace de bureau, d’une bibliothèque et d’un large dressing intégrant une niche pour un écran télé.

La ligne biseautée du dressing vers la fenêtre permet de s’adapter à la mor- phologie existante de la pièce, tandis que le coin bureau prend place dans l’anci- enne embrasure d’une porte.

La réfection du parquet d’origine pointe de Hongrie, le gris soutenu ainsi que le veinage du marbre de la salle d’eau, apporte de la modernité à cette architecture haussmannienne.

Voir la Publication
sur CôtéMaison.fr

Capture d’écran 2015-08-14 à 23.09.15

Avant Travaux